Alliance Syndrome Dravet

Voeux 2020


Toute l’équipe d’Alliance Syndrome de Dravet vous souhaite une très bonne année, aussi paisible que possible.

Cette année nous avons choisi un clin d’oeil aux souris Dravet qui nous aident à avancer la recherche et à mieux connaitre le fonctionnement du syndrome de Dravet.

// extrait du post d’Anna Mingorance//
Une anecdote sur le congrès américain d’épilepsie…
Chez les souris, on fait souvent un test de comportement qui consiste à mettre un mouchoir en papier dans la boîte où est la souris. Par instinct, les souris devant le papier commencent à le casser en petits morceaux et construisent un nid pour dormir à l’intérieur. Il est programmé dans leur instinct de faire des nids avec n’importe quel matériel avec lequel il est possible de faire des petits morceaux. 🐭🧻
Chez les souris qui ont été programmées génétiquement pour avoir une maladie humaine, le test du papier pour voir si elles savent faire un nid permet de voir leur capacité à organiser les tâches quotidiennes.
Et au congrès, les médecins racontent ce que font les souris avec le syndrome de dravet. Parce que nous savons qu’elles ont de l’épilepsie, et des problèmes moteurs, et qu’elles ont des problèmes d’apprentissage, mais il est intéressant de voir comment elles se gèrent dans leur quotidien (ce qui se passe par leur petite tête) dans un test comme celui du papier.
Et comme c’était prévisible, les souris avec syndrome de dravet ne se gèrent pas bien à l’heure de faire les nids. Mais ce qui est curieux, c’est que les chercheurs m’ont expliqué : que ce n’est pas qu’elles ne font pas de nid, ou qu’elles ignorent le papier. Non, pas du tout. Les souris avec le syndrome de dravet se mettent directement sous le papier et elles n’ont plus besoin de faire un nid.
Et mon image mentale a été ce que je mets dans le dessin d’ici ci-dessous (en haut la souris saine, en bas celle qui a le syndrome de dravet).
Même si désorganisées, il me semble que les souris avec syndrome de dravet sont très pratiques et assez futées 😂😂
Qu’est-ce que vous en pensez ?

Dr Ana Mingorance, Scientific Director at DSF Spain //

Novel open-access mouse model of Dravet Syndrome

 


Marie et Pascal

Parents de Lucie. Bénévoles et membres du conseil d'administration d'Alliance Syndrome de Dravet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.