Alliance Syndrome Dravet

Transat Jacques Vabre


Une semaine après l’Assemblée Générale d’ASD à Lyon, le départ de la 12 ème édition de la Transat Jacques Vabre (course en double de 5 400 milles soit 10 000 kilomètres) entre Le Havre et Itajaï au Brésil a été lancé dans un temps de « Demoiselle ».

c1sh

Trois de nos « skippers de cœur » ont pris le départ, Armel Le Cléac’h avec Erwan Tabarly sur Banque Populaire VIII, Jean-Pierre Dick avec Fabien Delahaye sur Saint-Michel Virbac, et Eric Bellion et Sam Goodchild sur Comme un Seul Homme.

Le mercredi précédent le départ, Arthur (14 ans) est venu de Paris passer une partie de la journée au Havre avec son père et sa petite sœur, afin de voir les bateaux et les skippers. Malgré une pluie tenace, il semblait ravi… et est reparti outre son Pass d’invité VIP autour du cou avec une épée offerte par Prince de Bretagne, l’un des multicoques de la Transat.

bpviii-140915-0017

Revenons à la course ! La 1ère semaine a été terriblement dure, avec trois dépressions successives (tempêtes) à la sortie de la Manche, entre Bretagne et Irlande, puis avant les Açores, beaucoup de vent et surtout une mer très forte et des vagues de plus de 5 mètres. Nos trois skippers ont pour le moment des fortunes diverses.

Armel Le Cléac’h avec Erwan Tabarly avec Banque Populaire VIII, nouveau bateau équipé de foils permettant presque de voler au-dessus de l’eau, a pris la tête de la course vendredi 30 octobre, et continue de creuser les écarts dans les alizés ! Il faut dire que son skipper a terminé deux fois second des deux derniers Vendée Globe (Le tour du monde en solitaire et sans escales), et est l’un des favoris de la prochaine édition, dont le départ sera donné le 6 novembre 2016 des Sables d’Olonne.

1er octobre 2015, entrai,ement Transat jacques Vabre 2015, mono 60pieds imoca St Michel-Virbac, Skipper Jean-Pierre Dick, co-skipper, Fabien Delahaye

Pour Jean-Pierre Dick, triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre, et qui lors du dernier Vendée Globe a remporté le prix de la combativité, et offert la moitié de la somme à Alliance Syndrome de Dravet, les choses ont été plus compliquées. Ayant cassé des lisses (renforts de coque) dans le gros temps, « JP » a dû faire escale à Funchal sur l’île de Madère. Comme son objectif est de gagner le prochain Vendée Globe (son 4 ème ) il ne peut se permettre de prendre le moindre risque sur son bateau neuf, et a préféré en accord avec son équipe technique, abandonner, consolider son bateau et rentrer à sa base de Lorient.

cen2-c1sh

Enfin, Eric Bellion qui contrairement à Armel et Jean-Pierre, est un skipper « amateur » malgré un tour du monde en croisière, réalise une très belle course pour le moment (9 ème sur 20) sur un bateau âgé de neuf ans, et qui a servi au tournage du film « En solitaire » avec François Cluzet. Eric, depuis le début de ses aventures maritimes, prône ce message comme quoi « la différence et la diversité sont une force ». Ce n’est pas pour rien qu’il a toujours embarqué dans ses projets des personnes en situation de handicap, des gens en rupture sociale, des malades… pour prouver avec succès le bien fondé de ses idées.

Nous allons profiter de l’année 2016 pour mettre en place un certain nombre d’opérations avec nos skippers, à l’occasion de courses, d’entraînements… avec des familles, des classes. Si vous êtes intéressés, merci de vous rapprocher de nous, afin d’organiser ces rencontres en amont, les navigateurs étant très partants mais ayant un calendrier chargé.


Meryl Asselino

5 commentaires

  1. Boumpoutou
    2015-11-03
    Répondre

    bonsoir. L’uliss d’Anouk et Amaya travaille sur la découverte du monde , Christophe Colomb . Les caravelles …. On est sur rennes 😉 pas trop loin de la mer …. Si les skippers viennent jusqu’ici ….

  2. Meryl
    2015-11-03
    Répondre

    Les skippers sont basés à Lorient et à Port La Forêt… ils ont exprimé leur souhait de rencontrer les enfants pour donner du sens à leur engagement à nos côtés.

    Si la classe d’Anouk et Amaya veulent les rencontrer il faut en discuter- vite-pour voir s’il est possible de trouver une date… Tout est envisageable à condition de prévoir suffisamment tôt.

    Banque Populaire met à disposition des kits pédagogiques pour les classes et ASD compte bien profiter du prochain Vendée Globe pour apporter aussi des informations qui permettront aux élèves d’échanger sur le fait de vivre avec une maladie rare, une épilepsie et le lien possible avec la mer et les courses au large.

  3. Boumpoutou
    2015-11-11
    Répondre

    Merci Meryl ! J’en ai parlé hier à la Maitresse des filles ( école notre dame des miracles . Rennes ) elle serait partante !!

  4. fabienne
    2015-11-21
    Répondre

    si un des skippers vient à Alicante, ce serait super qu’il puisse se mettre en contact avec moi, je trouverai sûrement un moyen de l’introduire à l’agence ou à l’école européenne. un témoignage d’un sportif solidaire, c’est une bénédiction! Il faudrait le prévoir assez longtemps avant, bien sûr

  5. sandra.dacosta45@orange.fr
    2015-12-04
    Répondre

    Bonjour,

    Je suis intéressée par ces opérations. Comment dois je faire pour qu’Arthur et moi y participions?

    Merci

    Sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.